3 huiles végétales anti-rougeurs

Les rougeurs sont nombreuses et différentes : couperose, rosacée, coups de soleil et brûlures ne se traitent pas toujours de la même façon avec les produits naturels. Voici des clés pour apaiser toutes les rougeurs, et découvrir 3 huiles bien utiles et très Slow Cosmétique !

Plusieurs types de rougeurs…

julien couperose rougeurs

On parle souvent de « rougeurs » mais en réalité ce terme peut désigner des affections bien différentes (et qui dont peuvent nécessiter un traitement différent) :

  • La couperose : c’est une affection vasculaire de la peau, au niveau du derme. L’origine est génétique / physiologique. Elle est en lien avec une faiblesse des vaisseaux, une stase de la micro-circulation, une sensibilité accrue de la peau, et parfois jusqu’à la nécrose de certains petits vaisseaux sanguins.
  • La rosacée : c’est une affection vasculaire également, mais avec une dimension inflammatoire en plus. L’origine peut être variée : hormonale, génétique, stress, combinaison de facteurs, etc… Des boutons rouges peuvent se former sur la peau, et s’accompagner de séborrhée ou de comédons. On parle d’ailleurs souvent d’ »acné » rosacée alors que c’est une maladie différente de l’acné.
  • Les coups de soleil et les brûlures : la peau est rouge à cause de la brûlure des UVB. Elle s’enflamme car elle est « blessée ».
  • Les irritations : la peau est rouge à cause d’un frottement répété. Ici aussi elle s’enflamme car elle est « blessée » , avec une dimension verveuse en sus (cela peut démanger, en plus d’être douloureux).

Et plusieurs huiles végétales anti-rougeurs !

photo de calendula, chanvre et millepertuis

Vous l’aurez compris, il existe plusieurs huiles végétales adaptées aux rougeurs variées… Je vous en présente ici trois :

  • l’huile de chanvre (cannabis sativa) est surtout indiquée pour les rougeurs diffuses, légères, la couperose légère ou la rosacée légère. Elle s’utilise à raison de 3 gouttes en massage sur le visage ou les rougeurs, deux fois par jour si possible et toujours seule ou sous une crème si on en utilise une. On peut l’aromatiser à 1 ou 2 % d’huile essentielle de matricaire ou d’immortelle ou de ciste si on veut un effet plus efficace.
    Trouvez une bonne huile de chanvre vierge et bio ici.
  • l’huile de millepertuis (hypericum perforatum) est idéale si la peau est blessée (coups de soleils, irritations, petites plaies). Ses stérols végétaux encouragent la cicatrisation et ont un rôle anti-inflammatoire important. Par contre, elle est photosensibilisante et il ne faut pas s’exposer au soleil lorsqu’on la masse sur la peau, et ce pendant au moins 12 heures.
    Trouvez une bonne huile de millepertuis bio ici.
  • l’huile de calendula (calendula officinalis) est une belle huile apaisante, surtout utilisée pour les irritations de la peau et les fesses rouges de bébé car elle est très bien tolérée par les peaux sensibles. Elle est obtenue en faisant macérer des fleurs de souci (calendula officinalis) dans de l’huile d’olive ou de tournesol par exemple. On peut fabriquer sa propre huile de calendula ou l’acheter. Trouvez une bonne huile de calendula ici.

Il existe évidemment bien d’autres huiles végétales qui peuvent apaiser certaines rougeurs ! Je pense à l’arnica ou à la calophylle, mais ici j’ai voulu vous présenter simplement des produits sains, Slow Cosmétique et surtout faciles à utiliser pour des cas précis.

Et vous ? Utilisez vous une huile de beauté anti-rougeurs le soir ? Laquelle ? Et si vous avez des rougeurs localisées, qu’appliquez-vous ?