Comment laver les cheveux de bébé ?

Bon nombre de shampoings pour bébé existent, mais très peu d’entre eux sont véritablement doux et naturels à la fois. Quand on l’a trouvé, encore faut-il savoir utiliser correctement le produit pour laver bébé sans lui faire mal. Je vous propose de découvrir ensemble comment laver les cheveux de bébé au naturel, en mode Slow Cosmétique.

Quel shampoing pour mon bébé ?

shampoing bebe facile
Oubliez la mousse industrielle pour votre bébé !

Je ne sais pas si c’est parce que je suis entouré de bébés cette année (coucou Louis, coucou Romain ;-)), mais je trouve que les cosmétiques pour bébés sont particulièrement décevants. J’ai trouvé dans chacun des produits pour bébé examiné cette année (Zwitsal, Mixa, Mustela…) au moins 1 ingrédient synthétique et polémique pour la santé ou l’environnement.
Certes, les shampoings pour bébé du commerce ont un pH légèrement acide et donc neutre pour la peau, et ils ne contiennent pas ou peu de parfum, ce qui limite bien les allergies. Mais vérifiez quand même la liste des ingrédients et intéressez-vous aux PEG, au phenoxyethanol, aux sulfates, et aux conservateurs… Vous serez étonné(e) !

flacon de shampoing neutre bioflore
Utilisez un shampoing neutre bio comme celui de Bioflore pourquoi pas.

En mode Slow Cosmétique, on lave son bébé à l’eau et au savon à froid surgras sans huiles essentielles, mais pas pour les cheveux. La tête du bébé est en effet en phase de surproduction de sébum, et il vaut mieux un pH légèrement acide. On vous recommandera donc plutôt un gel lavant neutre et doux, sans tensio-actif trop irritant et sans parfum ni conservateur polémique, que pourra utiliser d’ailleurs toute la famille. On trouve de tels gels lavants et shampoings sur slow-cosmetique.com en direct de producteurs.

Comment laver les cheveux de bébé ?

Autant le bain est sympathique pour bébé, autant il ou elle n’aime pas forcément le contact froid du shampoing qui mousse ensuite sur sa tête toute mouillée. Il faut y aller en douceur…

lavage de bébé
La technique n’est pas difficile mais pour les bébés très petits il faut maintenir le cou par un bras ou par un rebord de baignoire

Au commencement du bain, mouillez bébé et sa tête avec l’eau à bonne température. Faites-en un jeu. Emulsionnez d’emblée une toute petite dose de gel lavant dans les mains chaudes et passez lui sur la tête sans pour autant shampouiner. Cette « pose » du produit émollient pendant les instants du bain permet de ramollir et prévenir les éventuelles croûtes de lait.

Lavez alors bébé à l’eau et à l’éponge, avec votre savon à froid surgras sans huiles essentielles ou avec votre gel lavant neutre. Ce n’est qu’en fin de toilette que vous passerez au shampoing. Il se fait avec la pulpe des doigts sans appuyer ni frotter, il s’agit plutôt de caresses. On veille à maintenir la nuque de bébé avec le bras, et pour le rinçage on plonge légèrement la tête en arrière dans l’eau. C’est à ce moment-là que certaines croûtes de lait -si il y en- a peuvent tomber d’elles-mêmes.

A quel rythme laver les cheveux de bébé ?

Au niveau du rythme, c’est à vous de voir. Le lavage des cheveux de bébé est souvent conseillé par les « pros » chaque jour pendant les 3 ou 4 premiers mois de vie. Mais en mode Slow Cosmétique on préférera espacer un peu et pratiquer certains shampoings à l’eau, pour privilégier le brossage doux et l’hydrolat-thérapie si nécessaire :

– On coiffe bébé avec une petite brosse en poils très souples et naturels. La brosse s’utilise sur les cheveux séchés après chaque shampoing mais elle peut aussi parfois remplacer un shampoing car elle démêle autant qu’elle participe à la régulation du sébum et à la prévention des croûtes de lait.
– Pour un shampoing sans shampoing, on peut mouiller les paumes de l’adulte avec de l’hydrolat de bonne qualité (de lavande ou de fleur d’oranger par exemple), puis les passer dans les cheveux de bébé comme pour un shampoing. On sèche ensuite comme de coutume à la serviette douce, et puis on passe au brossage doux.
– Le peigne ne remplace jamais la brosse, il n’est utile que si bébé a une chevelure plus abondante, pour démêler. Attention lors de son utilisation à ne pas griffer la tête de bébé.

Je terminerai en vous disant que nos bébés ne sont pas en sucre et que parfois on en fait trop je trouve, mais que pour le choix des soins cosmétiques la Slow Cosmétique est LA solution pour bébé car sa peau encore immature ne devrait pas être exposée aux produits industriels polémiques. Qu’en pensez-vous ?