Huile de chanvre et couperose : comment ?

L’huile de chanvre est souvent indiquée dans les ouvrages ou sur les forums en cas de couperose. Mais comment l’utiliser et pourquoi, et faut-il la mélanger ? Je vous dis tout en vidéo et dans un article très pratique…

L’huile de chanvre

L’huile de chanvre est une des huiles chouchous des peaux sensibles et de ceux qui ont de la couperose au visage. En effet, elle est très douce et non aromatique, et sa composition fait d’elle une huile très bien tolérée par les peaux sensibles et réactives.

L’huile de chanvre contient environ 20% d’acides gras omegas 3, qui participent à la lutte efficace contre les effets du vieillissement. Elle contient aussi beaucoup de « bons » omegas 6 (acide gamma-linolénique), qui sont réputés capables d’atténuer l’inflammation chronique qui peut se manifester chez une peau sèche, sensible, hyper-réactive ou atopique. La combinaison des deux familles d’acides gras, dans une huile non comédogène et bon marché, en fait une amie des peaux réactives. La présence de tels acides gras complexes en fait par contre une huile plus fragile à l’oxydation, qu’il faudra conserver au frigo après ouverture et consommer dans les 3 à 4 mois (référez-vous à la date de péremption de votre huile sur la bouteille en cas de doute, mais cette date exprime la conservation de l’huile fermée).

L’huile de chanvre, c’est aussi une huile plus « locale » que l’huile de calophylle, souvent recommandée par mois en cas de couperose, car le chanvre agricole (cannabis sativa, mais dans sa version cultivée pour la fibre, l’alimentation ou la cosmétique) se cultive bien en France et en Belgique. Je vous recommande pour vos soins l’huile de chanvre vierge et bio belge (cliquez si besoin).

Cependant, il faut noter que pour ma part je vous ai parlé jusqu’ici de soins anti-couperose à base d’huile de calophylle surtout, car cette dernière est plus riche en actifs aromatiques qui ciblent les vaisseaux sanguins. Or, la couperose, c’est une affection vasculaire et le fait d’apaiser tout en renforçant les capillaires sanguins du derme m’a toujours sembler un objectif premier. Voilà pourquoi je vais vous donner ici une recette de sérum anti-couperose à base d’huile de chanvre, mais aromatisé avec de l’huile essentielle d’immortelle, car je ne pense pas que l’huile de chanvre seule soit suffisamment efficace pour atténuer la couperose au visage.

La couperose : petit rappel

Cette photo a été prise pour illustrer, et je me suis maquillé, ce n’est pas ma couperose réelle 😉

La couperose est une affection vasculaire au niveau du derme, mais qui se manifeste par des rougeurs visibles sur les joues, à travers l’épiderme. Ces rougeurs seront plus importantes en cas de coups de chaud, ou coups de froid. Normal, elles sont notamment dues aux vaisseaux sanguins dilatés, parfois nécrosés, sur une peau très fragile, sensible et réactive.

La couperose est bénigne mais peut parfois évoluer vers de l’acné rosacée, ou des problèmes dermatologiques qui alors nécessitent une consultation chez le dermatologue.

ATTENTION : Si la couperose est installée avec des rougeurs permanentes, le phénomène est irréversible et des soins ciblés limitent le préjudice esthétique mais ne le solutionnent pas. Ainsi, un sérum comme je vais vous le présenter prévient et atténue, mais n’efface pas la couperose. Seule le maquillage peut camoufler. Au stade des télangiectasies (vaisseaux sanguins apparents), la régression n’est plus possible, seuls des traitements au laser ou par électrocoagulation peuvent les faire disparaître. La prévention est dès lors essentielle afin d’éviter l’exacerbation des symptômes.

Quels soins en cas de couperose ?

Je vous rappelle qu’il existe une routine Slow Cosmétique contre la couperose (cliquez pour relire). En bref : il faut nettoyer la peau en douceur, ne pas gommer avec des grains, masser matin et soir un sérum huileux sur la zone couperosée, et le matin protéger la peau ensuite avec une crème bien isolante.

L’huile essentielle d’immortelle (ou de matricaire aussi) est la clé pour la couperose, plus que le chanvre 😉

Dans le cadre de cette routine, vous pouvez utiliser l’huile de chanvre pour votre sérum de beauté anti-couperose. Vous fabriquerez ce sérum de 15ml comme suit :

  • préparez un flacon de 15ml au moins (cliquez pour voir celui que j’utilise toujours)
  • remplissez le flacon presque à fond avec un peu moins de 15 ml d’huile de chanvre vierge et bio de qualité Slow Cosmétique
  • ajoutez 6 ou 7 gouttes d’huile essentielle d’immortelle (helichrysum italicum). Si vous n’en avez pas, l’huile essentielle de matricaire peut aider très bien aussi.
  • refermez le flacon et mélangez

Ce sérum s’utilise à raison de 3 gouttes environ chaque matin et chaque soir en application locale sur les zones couperosées (joues, nez). Il se conserve au frigo car l’huile de chanvre est fragile une fois en contact avec l’air et la lumière, mais peut alors se conserver 4 à 6 mois normalement (référez vous SVP à la date de péremption de votre huile de chanvre utilisée pour la recette).

Pas envie de tambouiller ? Alors, comme expliqué dans la vidéo, utilisez matin et soir en application locale sur la zone couperosée une toute petite quantité du Contour des Yeux à l’immortelle de Saint Hilaire, car il  combine dans sa formule huile de calophylle et huile essentielle d’immortelle, le tout dans un gel très pénétrant bien pratique et avec un excellent rapport qualité prix.

Et vous, quelle est votre utilisation de l’huile de chanvre ? Pourquoi croyez-vous plus en l’huile de chanvre qu’en l’huile de calophylle si c’est le cas ? Ou est-ce le contraire ?