Huile de coco : star à tout prix ?

J’ai participé récemment à un documentaire sur l’huile de coco pour France 5… J’en ai profité pour dénoncer le “greenwashing” cosmétique ! J’adore l’huile de coco, mais seulement si elle est vierge, et si possible non mélangée dans la formule à des huiles pétrochimiques ou plastiques… Je vous donne ici les clés pour choisir un bon cosmétique à la coco.

Huile de coco vierge : elle vaut la peine !

huile de coco slow
L’huile de coco est solide car bourrée d’acides gras saturés

Oui, l’huile de coco est un merveilleux soin cosmétique… Pour autant qu’elle soit vierge et si possible bio, elle est parfaite pour démaquiller le visage, pour hydrater, assouplir et protéger la peau aussi. Elle ne convient pas aux peaux acnéiques mais elle est vraiment un soin incontournable pour la peau sèche, ou mature, ou bronzée… surtout si on a un budget serré.

Le problème, c’est que l’huile de coco vierge ne représente que 4 % du marché total de l’huile de coco. Le reste, c’est de l’huile de coco raffinée, qu’on ajoute dans les plats préparés ou les biscuits mais aussi dans les cosmétiques. Pire, une part importante d’huile de coprah est utilisée en cosmétique. Cette huile de coprah n’est pas “mauvaise” en soi, mais elle ne contient plus aucun nutriment précieux ni vitamines ni oligo-élément qu’on peut espérer en utilisant l’huile de coco vierge. On trouve l’huile de coprah dans beaucoup de savons, tout simplement parce qu’elle est idéale pour la saponification.

Ce que je pense des cosmétiques “à la coco”

huile de coco
J’avais déjà présenté l’huile de coco vierge à la TV l’an dernier, ici avec l’huile bioflore dans vis ta mine

Comme vous pouvez le voir dans l’extrait du très bon documentaire diffusé hier à la télévision, je trouve regrettable que beaucoup de cosmétiques conventionnels ou soi-disant naturels se disent “à la coco” alors qu’ils sont loin d’être naturels ou dignes des véritables bienfaits de l’huile de coco :

  • beaucoup de produits cosmétiques “à la coco” sont en réalité surtout formulés à base d’huiles pétrochimiques ou plastiques (polymères qui polluent). Ces produits contiennent la plupart du temps une petite part d’huile de coco raffinée, et du parfum à la coco. On est loin de l’huile vierge et bio de coco que j’aime tant.
  • l’image sur l’emballage ou les slogans ne veulent rien dire en cosmétique. C’est pourtant tout à fait légal, mais cela ne vous renseigne pas sur la composition exacte du produit. Je vous recommande de bien lire la liste des ingrédients et de rechercher si possible dans les 5 premiers de la liste les mots “cocos nucifera oil” si possible en qualité bio. Dans un deuxième temps, regardez le reste de la liste et évitez les parfums synthétiques, les colorants (EXXX, EYYY), les huiles pétrochimiques et les plastiques et silicones. Vous pouvez apprendre à lire une liste INCI avec l’Association Slow Cosmétique (clic).

Quelle huile de coco choisir ?

J’utilise uniquement de l’huile de coco vierge , bio et Slow Cosmétique, pour mes soins cosmétiques (cliquez pour voir lesquelles).

Je recommande aussi les produits à la coco des fabricants du réseau Slow Cosmétique, qui sont toujours plus riches en huile de coco vierge et dont la formule est vraiment naturelle. Je vous encourage à les privilégier dans votre shopping beauté car ces soins sont plus nobles.