La cosmétique VEGAN expliquée

Je vous explique enfin ce qu’est vraiment la cosmétique « vegan », et je vous aide à différencier la cosmétique certifiée Vegan, naturellement vegan ou végane par l’INCI 😉

Cosmétique Vegan : une définition ?

Il n’existe pas de définition officielle de la cosmétique « vegan » (ou cosmétique végane). Mais on doit comprendre qu’il s’agit d’une cosmétique SANS matières animales aucune, et SANS tests sur les animaux (ni sur le produit, ni sur les ingrédients qui le composent, même en amont de la formule).

Il existe des cosmétiques « certifiés vegan » par des organismes, des cosmétiques vegans par leur formule, et des cosmétiques 100% végétaux ou minéraux qui du coup sont vegans.

Une fois qu’on a compris cela, on peut comprendre que pas mal de fausses croyances tombent à l’eau :

  • un cosmétique peut être vegan sans pour autant être « certifié vegan »
  • un cosmétique peut être vegan sans pour autant être bio ou naturel.
  • au contraire, on trouve hélas pas mal de cosmétiques certifiés vegan qui ne sont pas naturels, car ces certificats vegan ne contrôlent pas la naturalité de la formule
  • si on est vegan, on PEUT utiliser des cosmétiques autres que certifiés vegan, mais il faut savoir alors lire la liste INCI 😉

Cosmétiques certifiés vegan

Ce sont des cosmétiques qui ont choisi de se faire labelliser « vegan » par un organisme certificateur qui atteste qu’ils sont formulés sans aucune matière animale (ni lait, ni miel, ni propolis, et bien entendu aucune graisse animale ou colorant issu d’animaux morts).

Il existe plusieurs labels vegans mais en voici deux très courants :

  • Label « Vegan » : ce logo en forme de tournesol assure que le produit est Vegan dans tous les sens du terme. Il est remis par l’ONG Vegan Society qui défend le végétalisme surtout.
  • Label « Cruelty free and vegan » : ce logo du lapin aux oreilles roses émane de l’association PETA, qui le décline en cruelty free (sans tests) et cruelty free et vegan (sans tests et sans matière animale). Mais ce logo va disparaitre je pense bientôt car il contrevient à certaines règles de publicité en UE… (lire plus bas).

Voyez ces deux labels en photo ici :

cosmetique certifiee vegan label vegan

NOTE : A moyen terme, les logos « cruelty free » et consorts seront probablement interdits ou sujets à caution car en 2019 l’ARPP et l’UE ont exprimé leur réticence par rapport à l’allégation « non testé sur les animaux » pour un cosmétique. C’est un peu normal puisque de facto tous les produits sont sensés être non testés en UE, et on ne peut pas se différencier dans la publicité avec un argument présenté comme exclusif alors qu’il est la norme.

Par contre, en UE, il est encore possible aujourd’hui de trouver des cosmétiques dont certains ingrédients ont été testés sur les animaux PAR AILLEURS et EN AMONT de la fabrication. C’est le cas pour les ingrédients qui sont à la fois des ingrédients cosmétiques ET des ingrédients concernés par la réglementation REACH. Dans ce cas précis, forcément on doit savoir que cet ingrédient est testé sur les animaux au départ, pour autoriser sa mise sur le marché de la chimie. Mais ce n’est pas le cas de la matière qui est dans le produit, vous me suivez ?

Cosmétiques Vegans par nature

Beaucoup de cosmétiques sont « vegans » sans êtes certifiés pour autant. En réalité, si leur liste d’ingrédients INCI ne contient aucune matière animale (ni sécrétion ni matière issue d’un animal mort), ni aucune matière transformée qui implique une matière animale (certains tensio-actifs) ET qu’ils n’ont nullement été testés sur les animaux, alors on peut dire que le produit est « végan » ou « adapté aux vegans ».

C’est vraiment une notion qu’on oublie. Sans doute parce que c’est difficile de le savoir puisqu’il faut analyser la liste INCI. Pour ces produits, une solution est de privilégier les cosmétiques labellisés Slow Cosmétique ou labellisés bio, car au moins ils sont déjà naturels et sans autres ingrédients polémiques.

Par contre ces labels autorisent le miel, les laits, etc, donc il faudra quand même décrypter à fond l’INCI si vous voulez de la vraie cosmétique végane. Pour vous faciliter la vie, il existe une giga sélection de cosmétiques vegans sur slow-cosmetique.com (cliquez). Cette sélection regroupe des cosmétiques certifiés vegans OU adaptés au vegans.

Enfin, les cosmétiques 100 % végétaux ou minéraux sont forcément « végans » par nature eux aussi. Un hydrolat, c’est de l’eau aromatisée qui provient de la distillation d’une plante à la vapeur et c’est tout. Une huile végétale, c’est la pression d’un oléagineux. Une argile, c’est 100% de minéraux en particules. Vous comprenez ? Voilà pourquoi les personnes véganes adorent surtout les bases de la Slow Cosmétique minimaliste, car on y utilise des ingrédients beauté bruts et peu transformés. Je vous conseille de faire un tour pour commencer du côté des hydrolats visage et des huiles végétales vierges pour commencer. L’huile vous sert à vous démaquiller mais peut aussi être votre sérum hydratant du soir. L’hydrolat sert à terminer le démaquillage le soir, et à tonifier le visage le matin avant le soin. 😉

Et vous ? Connaissiez-vous toutes les nuances de la cosmétique végane ? Est-ce important dans vos choix cosmétiques ? Croyiez vous encore que des produits étaient testés sur les animaux en Europe ? Êtes-vous vegan(e) ? Dites moi tout et partagez cet article !