Moi et l’argent colloïdal

L’argent colloïdal est méconnu et pourtant tellement bienfaisant ! J’ai aimé son usage sur des petits boutons que j’avais dans le dos, et je le conseille régulièrement en dermo-cosmétique pour l’acné ou l’eczema !

Qu’est-ce que l’argent colloïdal ?

argent colloidal sur peau

L’argent colloïdal est une solution qui s’apparente à de l’eau ultra-pure, dans laquelle on retrouve des particules d’argent (le métal) qui sont en suspension dans l’eau. C’est une solution et non une simple dilution d’argent dans de l’eau. La fabrication peut se faire par électrolyse par exemple.

Ce produit est peu connu mais les naturopathes l’apprécient car c’est un puissant agent assainissant pour la peau et l’organisme, pour autant qu’on l’utilise bien et à bon escient. C’est surtout en cas d’acné ou d’eczema que les naturopathes le conseille en application quotidienne sur la peau, comme un tonique. On dit que ce produit lutte contre les bactéries, les infections, etc…

Comment fonctionne l’argent colloïdal ?

Il agit par voie interne comme un oligo-élément (on en boit alors une petite quantité), et par voie externe comme une lotion assainissante et apaisante à la fois (on applique sur la peau avec une compresse ou un coton).

Cela est possible parce que les ions d’argents dans l’eau pure sont porteurs d’une charge électrique positive (Ag+), ce qui permet son interaction avec l’organisme.

Il faut noter qu’en UE on ne peut plus l’utiliser par voie interne, en tout cas officiellement. En effet, en UE l’argent colloïdal est légalement destiné à l’usage externe, en friction ou compresses sur la peau. Il a un statut hybride car ce n’est pas forcément un cosmétique au niveau légal, mais c’est comme ça.

L’intérêt de l’argent colloïdal est dû à la présence d’argent qui est naturellement assainissant, et actif sur les germes, les bactéries, les infections. Voilà pourquoi les personnes qui connaissent ce remède l’utilisent en cas de petites plaies, de boutons, d’imperfections cutanées en lien avec l’acné, mais parfois en cas d’eczema suintant ou pas.

Quel argent colloïdal utiliser ?

Bio Colloïdal

Il faut d’abord choisir une bonne concentration. Car on trouve de l’argent colloïdal en « 2 ppm », « 10 ppm » ou « 15 ppm » et bien plus, ce qui désigne les parties par million. On dit cependant qu’au delà de 15ppm, la solution perd en efficacité car invariablement viendront alors de plus grosses particules d’argent, non assimilables.

J’utilise donc personnellement un argent colloïdal à 10 ou 15 ppm uniquement. Mais la concentration n’est pas tout…

Je veille aussi à acheter mon produit dans une bouteille en verre, et je veille à ce qu’il soit fabriqué en France.

J’achète uniquement l’argent colloïdal 10ppm du Labo Bio colloïdal en spray (car il est plus facile à utiliser pour l’arrière du corps – boutons sur les fesses, et pour la tête en friction).

J’ai déjà aussi eu recours à l’argent colloïdal 15ppm de Bio colloïdal pour préparer une lotion tonique pour deux amies qui avaient de l’acné.

Je le conserve à l’abri de la lumière, de l’air et de la chaleur. Je l’utilise toujours dans les 6 mois après ouverture mais on dit qu’il peut se conserver 1 an ouvert puis rangé dans une armoire à température ambiante et hors des UV.

Comment utiliser l’argent colloïdal ?

  • en spray / friction (on applique sur la peau comme une lotion tonique et on ne rince pas). C’est l’idéal sur les plaques de boutons ou d’eczema qu’on peut ainsi masser à la main ou bien avec un coton bien propre).
  • en compresses (on pose alors sur la peau abîmée et on laisse la nuit, sous un bandage pas trop serré par exemple).
  • par voie interne mais attention personnellement je ne le fais pas et je ne vous conseille pas de le faire sans les conseils d’un naturopathe avisé.
sur une compresse, pour les petites plaies superficielles

Mon expérience avec l’argent Colloïdal a été concluante :

  • J’ai eu des petits boutons non identifiés en septembre dernier sur les épaules et le dos. Ce n’étaient pas des boutons d’acné mais plutôt des poils incarnés je pense ou un épisode de kératose je ne sais pas. Je n’avais pas envie de consulter car je voyais bien que c’était bénin. Peut-être était ce lié à la chaleur, aux frottements, ou à une épilation mal nettoyée que j’avais faite en juillet ?
  • J’ai utilisé le spray 10ppm de Bio Colloïdal que j’avais acheté sur slow-cosmetique.com. Après chaque douche, soit une fois par jour, je vaporisait et je laissais sécher car je ne pouvais pas masser seul l’arrière de mes épaules.
  • En 5 jours d’application, j’ai constaté que les 3 boutons les plus gros étaient moins rouges et moins gonflés. J’ai été bluffé car tous les boutons ont ensuite disparu en 10 jours à peine.

J’utilise encore ce produit de temps en temps si j’ai des boutons sur les fesses, ou alors quand j’ai une démangeaison avec plaque de peau « atopique » sur mon tibia (cela revient souvent chez moi car j’ai longtemps eu une plaque d’eczema sur la jambe adolescent).

Mon amie Annie Casamayou, naturopathe, conseille également l’usage de l’argent colloïdal pour l’acné, et dans ce cas en remplacement de l’eau florale ou eau tonique en fin de démaquillage avec compresse. Elle en parle dans notre livre « Je soigne ma peau au naturel » paru aux éditions Leduc.